R223 – Dahlias dans un grand vase de Delft, 1873 (FWN721)

Pavel Machotka

(Cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Dahlias dans un grand vase de Delft, 1873
73 x 54 cm
R223 – FWN721

Même dans les tableaux indiscutables de 1873, Cézanne a abandonné les formes massives de la fin de la décennie précédente et, au moins momentanément, il s’est tourné vers des sujets décoratifs – la beauté des arrangements de fleurs dans un vase. Nous décelons une qualité décorative dans trois tableaux de fleurs peints en 1873 [1]celui commenté ici, Géraniums et pieds-d’alouette dans un petit vase de Delft (R226-FWN720), Bouquet au petit vase de Delft (R227-FWN719) , dans la copie d’une gravure faite au milieu des années 1870 [2]Le Vase rococo (R265-FWN722) , et dans six autres tableaux de 1877 [3]Les Deux Vases de fleurs (R313-FWN730), Le Vase de fleurs, Fleurs dans un vase (R315-FWN732), Le Vase de fleurs sur un tapis fleuri (R316-FWN733), Le Vase de fleurs (R317-FWN734), Le Vase de fleurs sur une table ronde (R318-FWN735) . Il est clair que la copie de Dahlias dans un grand vase de Delft, celle installée par le Dr Gachet, n’a pas une conception cézannienne : le peintre divise son attention également entre le vase et les fleurs, comme si le sujet était plus important que sa portée visuelle ou la clarté de la composition. Mais le traitement du tableau, lui, est nettement cézannien. Il est ferme et assuré, même dans sa surenchère picturale, et il aborde directement la masse compacte des dahlias. Il se peut que la composition et la couleur soient traditionnelles – tellement plus que celles de La Pendule noire – mais la fermeté de la touche, le souci de peindre un tableau au lieu d’une illustration, en font incontestablement une vraie nature morte.

Source: Machotka, Cézanne: La Sensation à l’oeuvre.

 

Even in the three undisputed paintings of 1873 Cézanne had given up the simple, massive forms of the end of the previous decade and at least momentarily turned to decorative subjects—the beauty of vase and flower arrangements. We see decorativeness in three flower paintings done in 1873, in a copy of an engraving done in the mid-seventies, and in six more paintings done in 1877. Dahlias dans un grand vase de Delft, the one set up by Dr. Gachet, is clearly not Cézanne’s in conception: he divides his attention equally between the attractive vase and the flowers, as if subject were more important than visual emphasis or clarity. But in its handling the picture is clearly Cézanne’s. It is firm and self-confident, even with its considerable overpainting, and it is forthright in the compact massing of the dahlias. The picture may be conservative in composition and color—so much more so than La Pendule noire!—but it does stand on its own.

Source : Machotka, Cézanne : The Eye and the Mind.

 

Le vase copié et la copie du tableau de Cezanne par le docteur Gachet, puis un exemple d’oeuvre au thème semblable comme on en trouve d’innombrables au XIXe siècle :

Le grand vase de Delft du Dr. Gachet

La copie du Dr. Gachet pour R223

François Joseph Huygens (1820-1908 )
Bouquet
Huile sur toile signée et datée  » 1889  » 67 x 44 cm

 

 

Références   [ + ]

1.celui commenté ici, Géraniums et pieds-d’alouette dans un petit vase de Delft (R226-FWN720), Bouquet au petit vase de Delft (R227-FWN719)
2.Le Vase rococo (R265-FWN722)
3.Les Deux Vases de fleurs (R313-FWN730), Le Vase de fleurs, Fleurs dans un vase (R315-FWN732), Le Vase de fleurs sur un tapis fleuri (R316-FWN733), Le Vase de fleurs (R317-FWN734), Le Vase de fleurs sur une table ronde (R318-FWN735)