R082 – Le Pain et les œufs, 1865 (FWN704)

Pavel Machotka

(Cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Le Pain et les œufs, 1865
59 x 76 cm
R082 – FWN704

Le Pain et les oeufs révèle l’influence des trois ans d’étude de la peinture que Cézanne a passés à Paris. Préparé probablement pour le Salon de 1865 (et refusé), la palette brun sur noir du tableau fait référence en premier à Manet, et à travers Manet aux peintres espagnols ; le pain est d’un riche rouge-brun contre le gris froid de la boîte de lait, et les touches diagonales de la surface du pain sont parallèles à la rayure rose du torchon et au couteau. Tout cela est réfléchi et parfaitement réalisé, mais aussi conservateur et soigneux, et Cézanne semble avoir hésité entre placer les objets plus hauts, pour faire plus grande masse, ou plus bas, pour un contraste plus frappant avec le fond noir ; en tout cas il arrive à un compromis conservateur. On a l’impression d’un peintre qui a essayé de satisfaire aux exigeances du Salon plutôt qu’à ses propres désirs (une attitude qu’il ne tardera pas à abandonner).

 

 

Source: Machotka, Cézanne: La Sensation à l’oeuvre.