Le désir fleurit toutes choses…

Exposition du 11 août 2017 au 13 mars 2018 au Kunstmuseum de Berne

Une centaine de toiles réunies sous ce thème constitueront le rendez-vous majeur de la programmation 2017 du Musée des Beaux-Arts de Berne :

659-van-gogh-a-cezanne-bonnard-a-matisse-120.html

“En recevant les oeuvres de la Fondation Hahnloser /Jaeggli à Winterthour de l’ancienne collection Arthur et Hedy Hahnloser-Bühler, le Kunstmuseum Bern a enrichi ses collections d’un dépôt d’oeuvres d’art exceptionel. L’exposition que lui consacre le Kunstmuseum Bern sera un évènement majeur de sa programmation 2017. Concentré d’oeuvres clés de l’art moderne français et de l’avantgarde suisse, non seulement elle brossera le panorama le plus complet à ce jour de l’ancienne collection d’Arthur et Hedy Hahnloser-Bühler, mais elle mettra en lumière son importance pour la réception de l’art moderne en Suisse. Elle montrera en outre l’influence qu’exercèrent ces collectionneurs pionniers et leurs descendants sur l’activité de collection du Kunstmuseum Bern.

On pourra y admirer une centaine d’oeuvres de l’ensemble déposé au Kunstmuseum Bern. Cette première présentation sera complétée d’oeuvres provenant de collections privées et d’oeuvres de l’époque issues de la collection du musée, ce afin de souligner l’importance internationale de la collection et la relation qu’elle entretient avec le Kunstmuseum Bern. Le couple Hans Robert et Magdalene Hahnloser lui a en effet fait don de deux oeuvres majeures de la collection dont ils avaient hérité : L’enlèvement d’Europe de Félix Vallotton (1908) et Tournesols fanés de Vincent van Gogh (1887). Hans R. Hahnloser, fils du couple de collectionneurs et professeur d’histoire de l’art à l’université de Berne, s’employa activement à compter des années 1930, alors qu’il était membre du conseil de fondation du Kunstmuseum Bern, à ce que l’activité de collection du musée s’étendît à l’art français à partir de l’impressionnisme.

En seulement trente ans, entre 1906 et 1936, Arthur et Hedy Hahnloser- Bühler réunirent une vaste collection, unique en son genre, composée d’oeuvres de postimpressionistes, de Nabis, de Fauves et de contemporains suisses tels que Ferdinand Hodler ou Giovanni Giacometti. La collection témoigne de leur extraordinaire expertise artistique et elle n’a rien perdu de nos jours de sa notoriété légendaire. Grâce à ses contacts personnels avec des artistes comme Félix Vallotton, Pierre Bonnard et Henri Matisse, le couple Hahnloser put acquérir nombre de leurs meilleures oeuvres, particulièrement novatrices, qu’il compléta avec des oeuvres éminentes de leurs précurseurs, parmi lesquels Paul Cézanne, Vincent van Gogh, Pierre-Auguste Renoir et Édouard Manet.”

Voir aussi l’animation présentée par la Tribune de Genève :

https://www.tdg.ch/culture/van-gogh-cezanne-hodler-matisse-berne/story/14636597

NB . Le tableau intitulé “Plaine provençale” dans cette exposition représente en réalité le cabanon du Claou à Gardanne (R513-FWN197), restauré par la Mairie et inauguré le 8 avril 2006.

Le cabanon du Claou aujourd’hui :

Cabanon du Claou après restauration

L’autre tableau de Cezanne annoncé est Goupe de maisons (Les Toits) de 1876-77 (R295-FWN105) :

Groupe de maisons – Les Toits
1875-1876
50 x 60 cm
R295-FWN105