Dans ce texte, je tenterai de montrer quels rapports entretenait Paul Gauguin (1848-1903) avec son contemporain Paul Cézanne (1839-1906). On a vu récemment plusieurs recherches et expositions traitant de la relation entre des peintres contemporains tels Cézanne et Camille Pissarro (1830-1903), Cézanne et Gustave Courbet (1819- 1877), ou encore Vincent van Gogh (1853-1890) et Gauguin ; mais la relation entre Cézanne et Gauguin n’a pas encore été spécifiquement traitée.
Dans sa recherche sur l’histoire de la réception de Cézanne par ses contemporains, Judith Glatzer Wechsler (1940-) a montré que Gauguin a été l’un des premiers à reconnaître sa valeur artistique. Merete Bodelsen a fait des recherches détaillées sur la collection des peintures de Cézanne par Gauguin. Cependant, on n’a pas suffisamment démontré l’influence artistique de Cézanne sur Gauguin, et l’impact de leur rencontre à cette époque.
Nous montrerons tout d’abord de quelle manière Gauguin découvrit Cézanne. Nous analyserons ensuite par quel intérêt Gauguin se mit à collectionner les œuvres de Cézanne, quelle image il se figurait de lui, et quel enseignement il tira de son art. Enfin, nous traiterons de la dissociation de l’approche artistique entre Cézanne et Gauguin, d’où nous proposerons une nouvelle piste de recherche pour dégager la particularité de ce dernier, en remettant en question l’image clichée que l’on donne souvent de sa vie et de son art.

Mots-clés: Paul Cézanne, Paul Gauguin, sensation, décoratif, ermite

→ Aesthetics  No. 23‐24