Auteur : François Chedeville

Portraits of Madame Cézanne as a Serial Theme

Portraits of Madame Cézanne as a Serial Theme Gila Ballas (Cet article est tiré du dernier chapitre du livre sous presse de Gila Ballas : Composition in Painting, (traduit par Herew Jonatan Orr-Stav), ouvrage qui traite le travail en série chez Monet, Cézanne et Mondrian comme phénomène moderne et innovant de la composition.) Thematic series in the work of Paul Cézanne Throughout his artistic career, Paul Cézanne (1839—1906) focused on four major themes: landscapes, still life, portraits, and free subjects (in particular male and female bathers)[i]. In each of these themes, he developed at least one series with a common formal format, that he worked upon more or less continuously over several years. These included, for example, the series Mont Sainte-Victoire in his landscape paintings; portraits of his wife in the portraits group; and parallel series of male and female bathers. While it is more difficult to point to a still-life series, many of his paintings of apples undoubtedly have certain features in common that might be thought of as series-like. Unlike Monet, Cézanne was not interested in documenting the external transformations in nature over a given time period. Indeed, his approach was quite the opposite: “The artist,” as he once put it, “objectivizes his sensibility and his innate skills of observation.”[ii] He did not seek to replicate nature in its constant changes and flux, but strove to convey “the...

Read More

Cézanne: Past / Present / Future

A la suite de la grande exposition Cezanne and the Past – Tradition and Creativity qui s’est tenue en 2012-2003 au Museum of Fine Art de Budapest vient de paraître un très intéressant volume contenant les actes du symposium international qui s’en est suivi, et qui constitue un utile complément au catalogue de l’exposition. Références de l’ouvrage : Cezanne and the Past – Tradition and Creativity, edited by Judit Geskó and Anna Zsófia Kovács, Museum of fine Arts, Budapest, 2017. Pour rendre compte de la richesse de cet ouvrage, on en trouvera ci-dessous la table des matières ainsi que la préface...

Read More

Cezanne peint

Un clin d’oeil à l’occasion de la mort de France Gall, auteur de cette très belle chanson de 1985, interprétée avec beaucoup de sensibilité… Silence les grillons Sur les branches immobiles Les arbres font des rayons Et des ombres subtiles Silence dans la maison Silence sur la colline Ces parfums qu’on devine C’est l’odeur de saison Mais voilà l’homme Sous son chapeau de paille Des taches plein sa blouse Et sa barbe en bataille Cézanne peint Il laisse s’accomplir la magie de ses mains Cézanne peint Et il éclaire le monde pour nos yeux qui n’voient rien Si le bonheur existe C’est une épreuve d’artiste Cézanne le sait bien Vibre la lumière Chantez les couleurs Il y met sa vie Le bruit de son cœur Et comme un bateau Porté par sa voile Doucement le pinceau Glisse sur la toile Et voilà l’homme Qui croise avec ses yeux Le temps d’un éclair Le regard des dieux Cézanne peint Il laisse s’accomplir le prodige de ses mains Cézanne peint Et il éclaire le monde pour nos yeux qui n’voient rien Si le bonheur existe C’est une épreuve d’artiste Cézanne le sait bien Quand Cézanne peint Cézanne peint… En savoir plus sur...

Read More

L’utopie photographique de John Rewald

L’utopie photographique de John Rewald Jean Arrouye  Communication au colloque Rewald-Cézanne, Aix-en-Provence, 10-12 juillet 1996   Parmi tous ceux qui, d’Erle Loran à Pavel Machotka et à Denis Coutagne[i], se sont lancés à la recherche des sites cézanniens, John Rewald occupe une place singulière par les raisons qu’il donne de son entreprise. Erle Loran montre comment Cézanne ramène les configurations hasardeuses de la nature à des figures de composition régies par une nécessité géométrique ; Pavel Machotka tente d’apprécier dans quelle mesure les œuvres de Cézanne sont fidèles à l’organisation et à la coloration propres des sites ou, au contraire, en réinterprètent les données visuelles ; Denis Coutagne déclare que son livre « veut tout simplement revenir à Cézanne à travers les lieux qu’il a aimés et qui ont donné à son œuvre son caractère le plus spécifique », et aussi « être un documentaire sur la vie de Cézanne »[ii]. Leur entreprise à tous trois, à des degrés divers et avec des finalités différentes, est comparative ; la reconnaissance du site peint par Cézanne n’a d’intérêt que transitif, permettant de mieux apprécier l’inventivité esthétique du peintre ou de mieux connaître l’homme amateur de paysages. Tout au contraire John Rewald veut démontrer, selon ses termes, que « plastique et réalité » se confondent[iii], et en conséquence la découverte des lieux qui ont inspiré Cézanne est la fin dernière de son enquête ; ce sont les...

Read More

Recherche avancée

recherche par catégorie

Brèves

Contact

Société Paul Cezanne

Route Cezanne 13100 Aix en Provence

contact@societe-cezanne.fr

Catalogue Raisonné